Playlist Musique ivoirienne:

les 30 titres sélectionnés pour vous donner un aperçu des principaux courants .


La Côte d’Ivoire est un beau pays, mais aux frontières parfaitement artificielles. Cela se démontre notamment à travers ses musiques traditionnelles, qui trahissent d’évidents liens fraternels entre des groupes ethniques répartis un peu partout sur l’ouest-africain. Mais si baoulés, bétés, sénoufos et une soixantaine d’autres peuples cohabitent dans la joie tout en demeurant attaché à leur folklore, ces derniers ont su se fédérer à travers une culture musicale commune, créative, et orientée vers la modernité. C’est cette musique ivoirienne que nous souhaitons mettre à l’honneur ici. Celle que la jeunesse d’hier et d’aujourd’hui a su façonner avec talent et faire rayonner à travers le monde.
Cette playlist se veut être la modeste synthèse d’une musique ivoirienne festive et qui fédère les générations sur la piste de danse. Celle que nous n’avons pas abordé dans le cadre de playlists bien spécifiques, dédiées au zouglou ou au coupé décalé, au reggae, et dont les liens sont disponibles en bas de page.
Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter une bonne (re)visite de ces classiques, en espérant que nous aurons pu vous assister de manière précieuse dans l’organisation de votre évènement!

playlist musique ivoirienne

Dernière mise à jour: 11/09/22


A

ALPHA BLONDY – Brigadier Sabari

01

Seydou Kone est un marginal déjà presque trentenaire lorsqu’il sort son premier disque “Jah Glory” en 1982. Le roi Bob Marley n’est plus depuis peu et chacun est alors en droit de penser que l’age d’or du reggae sonne le glas. Mais l’ouest-africain en a cure de toutes les superstitions. Celui qui a décidé de changer son nom de scène pour Alpha Blondy aura les faveurs d’un public attentif, et qui reconnaîtra, grâce à “Brigadier Sabari” entre autres, son statut de figure tutélaire du reggae africain. “Brigadier Sabari” va faire le tour du monde, au même titre que la langue dioula qui habite un morceau dont la seule sirène de police qui l’introduit sonne comme un appel au défoulement festif. La musique ivoirienne n’est pas peu fière de compter dans ses rangs un artiste que le monde entier semble s’être désormais approprié. Mais ce monde sait-il au moins que brigadier Sabari ne désigne pas une personne en particulier, mais se traduirait plutôt pas “pitié brigadier” ? En effet, à travers cette chanson l’artiste venait pointer du doigt les violences policières perpétrées contre les malheureux qui se promènent la nuit, dans les rues d’Abidjan, et sans papiers en règle. Compte tenu du succès populaire, il est à parier que nombreux étaient ceux qui ont goûté à la matraque et qui se sont identifiés à une chanson protestataire , qui n’a par ailleurs pas connu pas un parcours si facile.

AFFOU KEÏTA – Sababoulé

02

Djély de par sa mère, la chanteuse mandingue toujours parée de beaux bijoux nous livrait, en 2012, cet hymne très apprécié des connaisseurs. La diva y exprime sa conviction que chacun possède un talent grâce il faut se forger sa propre destinée. La méchanceté et la jalousie n’ayant pas leur place dans le commun des mortels… Aussi festif que philosophique.

ANTOINETTE KONAN – Abidjan Dja

03

La chanteuse baoulé occupe une place particulière dans le cœur des ivoiriens malgré une carrière artistique parsemée. On la surnomme “Reine de l’ahoko”, un idiophone à raclement qu’elle met à l’honneur, au même titre que d’autres instruments traditionnels africains et qui lui valent l’admiration d’un public dont feu Thomas Sankara demeurait aux premières loges. “Abidjan Dja”, qui est une œuvre majeure de la musique ivoirienne contemporaine, vibre dans un écrin traditionnel qui rappelle à quel point la belle musique africaine n’ a guère besoin de se corrompre en puisant dans des sonorités venues d’ailleurs pour émouvoir et divertir son public. Tout le reste, hélas, n’est que politique…

ARIEL SHANEY – Amina

04


playlist musique ivoirienne ABOUTOU ROOTS – Fais ta joie

AFFOU KEÏTA – Sababoulé

GADJI CELI – King Solo


BEBI PHILIP – Balaumba

05


DEBORDO LEEKUNFA – Apéritif Yamoukidi

06


DEZA XXL – Banva

07


DEZY CHAMPION – Hopital

08


DJ ARAFAT – Gbobolor

09


DJ BOLALY – Akobo Poussiere

10






F – J

ERNESTO DJEDJE – Zibote

11

Si les anciens le savent et l’honoreront toujours de leur vivant, toutes les générations présentes et à venir doivent connaître le parcours de cet artiste rare, qui a marqué son temps par la seule force de son talent. La musique ivoirienne porte encore aujourd’hui l’héritage de ce natif de Daloa, très attaché à la tradition Bhété. Ernesto Djedje rêvait de porter la paternité d’un style novateur dans le paysage musical. C’est en découvrant l’Afro Beat de Fela Anikulapo Kuti, lors d’un voyage au Nigeria, que l’idée lui viendra de fusionner la musique bhété à un rythme qui lui est propre. Le ziglibithy était né et le titre Ziboté, produit par Badmos, allait devenir un premier succès incroyable sur tout le continent africain ainsi qu’auprès de la diaspora. Aujourd’hui encore, la section de cuivre et la guitare rythmique qui ouvrent la chanson, résonnent dans le cœur des vrais mélomanes. Énormément sollicité pour jouer sur scène, celui qui fut surnommé le « Gnoantré National » et qui fut d’abord repéré par le regretté Amédée Pierre, enchaînera les succès jusqu’à sa mort prématurée à 36 ans. A lui seul, il aura su faire renaître l’intérêt du public pour une musique traditionnelle ivoirienne qui, dans les années 70, perdait de l’influence au profit des grands rythmes congolais ou occidentaux. Au delà de ses sonorités exquises et endiablées, Ernesto Djédjé était aussi comparé à James Brown pour ses pas de danse incroyables. Enfin , notons que ses talents de poète s’expriment à travers une discographie incroyablement dense. Dans “Ziboté”, “l’épervier” nous incitent à la vigilance en nous déclarant: « Frères et sœurs, dansons, chantons ensemble! Mais restons vigilants, car le mal nous guette. Il vient la plupart du temps de ceux qu’on croit être nos amis. Les faux amis sont pires encore que nos ennemis déclarés ». Un classique.

FABABY – Abidjan est Doux

12


FIOR 2 BIOR & NISKA – Godo Godo

13


GNAORE DJIMI – Kpiki Gou

14


HAMED FARRAS – Deni

15


playlist musique ivoirienne EDDIE – Ama

FIOR 2 BIOR & NISKA – Gnonmi avec Lait

MC ONE – Anitche


JOËLLE C – Bose Minla

16


JOSEY Feat BONIGO – Zambeleman

17


KEROZEN DJ – Tu seras Élevé

18


KIFF NO BEAT Feat DJ ARAFAT – Approchez Regardez

19


KIKIMOTELEBA – Tigini

20


LES PRO DU ZOUGLOU – Le Vieux est trop Fort

21


MAGIC SYSTEM – Premier Gaou

22


MC ONE – Anitche

23


MEIWAY – 200% Zoblazo

24


MIX PREMIER – Mal à la Tête

25


Monique Seka – Okaman

26


playlist musique ivoirienne MEIWAY – 200% Zoblazo

OREN’TCHY – Djako

WOYA – Kakou Anase


REINE PÉLAGIE – Biande

27


ROSELINE LAYO – Donnez Nous Un peu

28


SERY SIMPLICE – Atto Boigny

29


TIKEN JAH FAKOLY – Missiri

30




Playlist Musique Ivoirienne

A voir également:

 

Notre sélection Zouglou
Les chansons Coupé-Décalé de référence
L’ambiance musicale attié (akyé) en 25 morceaux majeurs.
Zouk Ivoirien (Afro-Zouk)
Rap Ivoire: 25 titres cultes en 2022.



Musique ivoirienne

Gnapan | Gnakpa | Youssoumba |Logobi | Musique Adjoukrou | Musique Baoulé | Ziglibiti | Zoblazo