Site de téléchargement de musiques

Alimenter ses playlists en 2018.

L’ère est à Internet ainsi qu’à la dématérialisation.
A ce titre, jamais il n’a été aussi simple et rapide, pour tout un chacun, de découvrir les productions issues du monde entier. Le tout sans prétendre être un expert, ni même y sacrifier tout son budget…
Si la brèche fut ouverte par nombre de plateformes clandestines, le géant Apple aura su, mieux que quiconque, prendre le train en marche…
20 ans plus tard, nombre de concurrents se sont lancés dans la conquête de parts de marchés. Mais rares sont finalement ceux pouvant offrir un service aussi satisfaisant que pérenne.

Pour vous servir, Q-DJ s’est donc penché sérieusement sur la question…


téléchargement de musique


Trois possibilités sont proposées à l’heure actuelle pour le téléchargement de musique en ligne. :
Mais:

– Quelles sont les meilleures plateformes de téléchargement de musique légales et payantes.

– Où télécharger gratuitement et légalement de la musique?

– Quid des sites de téléchargement illégal?







Acheter sa musique MP3 en ligne: les plateformes légales et payantes

Itunes Store et Amazon Music, les hypermarchés de l’industrie musicale généraliste et dématérialisée.

Selon La SNEP (Syndicat National de l’édition Phonographique), le marché de la musique dématérialisée connait une évolution toujours hausse, avoisinant même les 285 millions d’euros en 2017. Peu étonnant, donc, de découvrir au sommet de la pyramides les deux géants américains que sont Apple et Amazon. Des multinationales qui disposent en effet des moyens structurels, financiers et technologiques pour combler la demande, voire innover avec de grandes marges de manœuvre.
Par ailleurs, ces derniers font désormais autorité sur la toile, en apportant une simplicité d’utilisation peu comparable. La Livraison des titres téléchargés est fiable et rapide, à un point tel qu’ils seraient devenus des “disquaires numériques” plébiscités par les artistes eux mêmes.

Question prix, le téléchargement d’un titre revient en moyenne à 0,99 €, voire à 1,29 € s’il s’agit d’une nouveauté.


Itunes Store Vs Amazon MP3

Inutile de comparer Quick et Macdonald. Réellement, tout reste une question de goût. Les prix et services se tiennent, à la différence que Itunes Store dispose indubitablement d’un catalogue plus étoffé.

D’aucuns ne doivent cependant pas oublier le rôle historique de Apple. La marque à la pomme aura eu la vision, au début des années 2000 et bien avant les maisons de disques, de la révolution numérique à venir. D’abord snobée par les majors, Apple a su saisir l’opportunité d’offrir sa solution face à la menace inquiétante que représentaient alors Kazaa, Emule et autres clients peer to peer. Des logiciels pirates de partage qui jouissaient alors d’une popularité telle que la faillite de toute industrie culturelle était évoquée en plus haut lieu.
Face à des perspectives optimistes et qui lui donneront raison de sa persévérance, Apple inversera peu à peu les rapports de force. Pour son rôle précurseur, Apple impose le respect. Amazon ainsi que de nombreuses start-ups viendront ensuite lui grappiller des parts de marché avec des fortunes plus ou moins diverses.

Mais en 2018, même si sa structure reste fragile, MusicMe demeure derrière Amazon Music le seul outsider convaincant dans le marché généraliste. Et…Cocorico! Il est français!

Si ITunes, Amazon Music ou MusicMe répondent efficacement aux besoins du plus grand nombre, leur orientation pro “meanstream” s’inscrit cependant en rupture avec des besoins plus spécifiques…


site de téléchargement de musique

site de téléchargement de musique‎

site de téléchargement de musique



De Beatport à Fuvi Clan: vers des modèles mieux pensé pour la culture DJ.

Si, à priori, votre ambition est de retrouver les musiques les plus attendues sur le dancefloor, ITunes et Amazon font aisément le job. Leurs plateformes respectives concentrent leur savoir-faire autour de puissants algorithmes, développés principalement pour aiguiller l’utilisateur vers les meilleures ventes du moment. Il peut donc être admis qu’il s’agisse des morceaux les plus populaires et massivement attendus à un instant T.

Si en revanche vous êtes un réel DJ, et donc un défricheur exigeant, vous tourner vers des sites spécialisés s’imposera vite comme une nécessité.

A défaut de pouvoir détrôner un jour les généralistes en place, certains sites tirent donc leur épingle du jeu en se positionnant sur des marchés de niches.
Représenter des genres musicaux spécifiques, apporter une valeur ajoutée, vendre de la rareté ou évoluer selon une charte éthique… Les concepts ne manquent pas!

A ce jour, 4 sites se démarquent du lot en proposant pourtant des services bien différents:

Enfin, le téléchargement de musique légale apporte un service de taille pour l’élaboration de playlists DJ de qualité: l’apport de précieuses métadonnées (ID3). S’il est aisé de taguer ses tracks par soi-même, il doit être admis que le prix actuel d’une chanson dissuade de ce type de tache aussi chronophage que peu rentable.

Mais acheter de la musique MP3 peut aussi constituer un acte citoyen. Fuir Amazon Music ou ITunes, peut également constituer le refus d’un rapport de force qui se creuse au fil du temps entre les géants du système capitaliste et les artistes. Fort de ce constat, nombreuses plateformes, comme Bleep.com, tentent de tirer leur épingle du jeu en proposant des rémunérations toujours plus équitables avec les artistes.
Reste que si vous vous inscrivez dans ce type de démarche, commander directement votre titre sur le site de l’artiste que vous aimez ou sur la page de son label peut être un bon moyen d’éviter de rémunérer tout agent intermédiaire.


site de téléchargement de musique

QOBUZ : la qualité HD avant tout.

Les DJs adoptent de plus en plus le service français Qobuz qui a fait de la haute résolution sonore son cheval de bataille.Son site propose en outre:

– L’écoute en streaming de musique selon une qualité exceptionnelle (du confort CD à la définition audiophile).
– L’achat de musiques à partir d’un catalogue généraliste de plus de 40 millions de titres disponibles en pré-écoute (majors + 30 000 labels et producteurs indépendants), sans limitation de gestion des droits numériques (DRM). Un son super.
– Un webzine musical plutôt riche d’actualités, de portraits d’artistes et d’interviews.

Mode de paiement : Visa / Mastercard / Paypal

A noter: des prix légèrement et assez logiquement au-dessus de ceux pratiqués par le marché.


site de téléchargement de musique

BEATPORT : Le paradis des DJ Electro.

Beatport offre des millions de titres dédiés à la DJ Culture, incluant des version club, des remixs, mais aussi des instrumentaux & autres pistes acapellas moins accessibles ailleurs.
Véritable référence en terme de prescription, le site propose des compressions de haute qualité, échantillonnés à 320 kps, voire au format Wave. Les amoureux de musique EDM apprécieront la mise en avant régulière de sons rares, mais aussi de perles inconnues. Attention cependant aux tarifs pratiqués, et qui, s’ils sont généralement pleinement justifiés, invitent parfois à une prudente comparaison avec d’autres sites parfois bien plus compétitifs.

Parmi les concurrents directs de Beatport, citons pour l’essentiel: TraxSOurce, Juno Download, DIgital Pool DJ, Trackitdown & whatpeopleplay.com

Pré-écoute: oui
Mode de paiement : Mastercard / American Express / Visa / JCB / Papyal


site de téléchargement de musique

FUVI-CLAN : Vers de nouveaux modèles.

Nombreuses plateformes proposent à l’heure actuelle, l’accès au téléchargement de musique sous forme de playlist.
En contrepartie d’un abonnement mensuel de 15€, il serait en outre possible de télécharger les tops du mois en cours ou les titres les plus représentatifs de genres musicaux spécifiques.
S’il ne fait aucun doute que ce modèle en vogue se pratique dans l’illégalité la plus absolue, le site Fuvi-clan revendique quant à lui une collaboration avec la société française de gestion des droits d’auteurs (la Sacem). Ainsi, contre une redevance indexée à son chiffre d’affaires annuel, Fuvi-Clan ouvrirait la voie à un nouveau mode de la consommation de la musique et qui conviendrait parfaitement pour alimenter les ressources musicales des disco-mobiles.
Pré-écoute: NON | Mode de paiement : CB / Visa /Mastercard / E-Carte Bleue


Soyez malin! En possédant un compte sur de multiples plateformes de téléchargement de musique, vous pourrez être avisé et profiter régulièrement d’offres promotionnelles!






Plateformes gratuites de téléchargement de musique

Il existe, en définitive, plus de 400 sites de téléchargement de musique qui officient en conformité avec la législation française. Mais si nous vous avons cité les principaux marchands, sachez qu’il est aussi possible de sustenter sa boulimie de musique de manière parfaitement gratuite.
Mais il y a le gratuit et le gratuit.
Le gratuit comme modèle alternatif, puis le gratuit permis de manière clandestine et donc manière parfaitement illégale.


Musique gratuite et légale: le choix alternatif.

Oubliez toute idée de gratter le dernier album de Beyoncé en MP3! Les sites légaux de télechargement de musique gratuite vous mèneront surtout vers des artistes en quête de visibilité ou vers des musiques libres de droits appartenant désormais au domaine public.

Ce type de sites revêtent toutefois d’interêts multiples:
– un site de télecargement de musique gratuite et légale vous offre la possibilité de constituer des playlists sans craindre la moindre représaille juridique.
– Dans le cadre d’une diffusion publique, vous n’aurez pas de redevance Sacem à regler.
– Même s’il vous faudra vous armer de patience, vous pourrez y déceler des pépites qui seront sans doute des succès demain.

La plateforme offrelegale.fr recense les sites validés par Hadopi. Un listing à partir duquel nous nous sommes basés pour mettre en relief les très bons élèves:


Free Music Archive.

Bibliothèque collaborative pemettant le téléchargements de mp3 légaux, The Free Music Archive laisse le choix aux artistes de déteminer les droits concedés aux utilisateurs. Vous y retrouverez tous les genres de musiques, stockées telles des archives, et classées à partir de filtres plutôt performants. Gratuit et ouvert à tous, le site permet néanmoins de laisser un pourboire via Paypal qui contribuera au fonctionnement du site et à une petite rétrubution pour les artistes.

Jamendo.

Parmi une douzaine de styles référencés, Jamendo vous permet d’écouter et de télecharger des oeuvres musicales indépendantes. Véritable communauté alternative, forte de plus de 400 000 titres disponibles, son site web propose donc du gratuit dans le cadre d’un usage privé, de manière illimitée et sans inclusion publicitaire. Mais si les artistes cèdent une partie de leurs droits sous licence Creative Commons, Jamendo leur apporte une rétribution équitable lorsque des projets multimedias ou des diffuseurs souhaitent s’enquérir d’une licence commerciale.

Archive.org.

Bien que cette autre bibliothèque tient surtout sa popularité des livres qu’elle numérise et de la mise à disposition films tombés dans le domaine public, vous y trouverez pas mal de musique à télécharger parmi les 15 pétaoctets de données stockées sur ses serveurs.

ReverbNation

Musiciens et maisons de disque indépendantes utilisent régulièrement ReverbNation à des fins marketing et pour le plus grand bonheur des mélomanes! En effet, voici un site de promotion qui offre du gratuit

NoiseTrade

D’envergure mondiale, NoiseTrade est un autre site qui propose des milliers d’album de manière gratuite à la seule condition de posséder un compte fan.


Les plateformes illégales de téléchargement: le choix risqué pour suivre les tendances.

Nombreuses plateformes proposent l’accès gratuit à toutes formes de musiques de manière parfaitement illégale.
Il s’agit de clients de p2p (logiciels de Peer to Peer) ou des trackers BitTorrent pour l’essentiel, qui, confortés par une forte popularité, redoublent sans cesse d’ingéniosité pour complexifier la traque des conglomérats du disque.
Il ne s’agira nullement ici d’exposer les conséquences du téléchargement illégal sur la créativité ou sur les risques encourus par tout contrevenant face aux règles fixés par la loi Hadopi.
Sinon de rappeler que les sites de téléchargement illégaux ne sont nullement philanthropes ou mus par une quelconque ferveur partisane. A défaut de rétribuer les artistes, le téléchargement de musique illégal rapporte des millions de dollars chaque année à leur créateurs, notamment grâce à l’inclusion de publiciels.

Évidemment, nous n’allons pas vous lister ici un top 10 des sites de téléchargement illégaux et autres convertisseurs Youtube qui auront probablement changé de nom de domaine dans 6 mois.

Notez cependant que les sites illégaux apportent régulièrement leur lot de surprise, avec des fichiers sur-échantillonnés (voir l’ excellent article sur l’analyseur de spectre Spek sur ce sujet), corrompus ou source d’infection pour votre ordinateur (spywares).

Pour les trouver, googlisez!






Site de téléchargement de musiques