Discours de Mariage

Eloge de l’émotion sobre et sincère


Discours et procrastination sont des mots qui vont bien ensemble…
A première vue, l’idée de prendre la plume n’offre rien de bien effrayant.
On s’imagine volontiers sur scène, sous le regard conquis d’une assemblée qui nous envierait presque l’honneur et le privilège qui nous a été donné de transmettre nos pensées les plus belles à de jeunes mariés.
Or, dans les faits, cristalliser ses sentiments constitue un exercice bien plus difficile qu’il n’y parait. L’inspiration ne se commande pas. Par ailleurs, n’est pas auteur ou romancier qui veut …
C’est souvent dans l’urgence que nous prendrons finalement notre sens des responsabilités à bras le corps. Cette urgence même qui vous a probablement guidée jusque cette page.
Mais soyez rassurés.
Même si vous n’êtes pas experts du discours de mariage, sachez que quelques mots sincères et écrits par vos soins vaudront toujours les belles phrases toutes faites et glanées ici et là.
Aussi, les prochaines lignes auront pour but de vous apporter quelques conseils afin de vous permettre d’explorer ce qu’il y a de plus beau dans votre émotion.

discours de mariage




S’inspirer d’un modèle de discours? La fausse bonne idée!

Vous êtes témoin, frère, sœur, père, mère, ami(e), parrain ou tout autre parent de l’un des futurs mariés.
Les probabilités sont grandes pour que vous cherchiez à vous appuyer sur un exemple de discours, ce dernier à partir duquel vous vous sentirez apte à confectionner votre propre chef d’œuvre.
Nombreux sont les sites qui vous proposeront de découvrir un discours de mariage émouvant ou dans une verve purement humoristique.
Premier conseil: fuyez tout ce qui n’est pas gratuit car, en réalité, vous n’en ferez rien de bien constructif.
Méticuleux mais peu sûr de votre talent, vous déploierez peut être une énergie considérable à lire tous les discours glanés en ligne ou téléchargés en fichier PDF histoire d’en tirer une “substantifique moelle”.
Conseil N°2: cet effort sera aussi chronophage qu’inutile. Une compilation de belles formulations n’auront jamais la résonance d’un sincère et bien sobre “je t’aime”. Surtout si c’est vous qui devez les prononcer à destination de ceux que vous aimez.
L’angoisse de la page blanche est normale, voire plutôt saine. Même maladroitement, laissez d’abord parler vos sentiments. Puis, relisez vous encore et encore. Peu à peu, au gré de multiples corrections, vous obtiendrez une version qui vous ressemblera et qui vous donnera satisfaction.




L’idée est de bien structurer votre discours de mariage

L’erreur la plus terrible serait d’imaginer que vous pourrez improviser le Jour J.
Même si vous possédez d’indéniables talents d’orateurs, le stress mais aussi un cocktail trop arrosé pourraient vous amener à causer d’irréparables maladresses.
Par ailleurs, un déficit de préparation et d’assurance s’exprime toujours de manière négative par le trac: rougeurs, bafouillage, tremblements, etc…

Il est donc primordiale d’articuler vos idées.

Vous concocterez d’abord une petite introduction afin d’annoncer à la famille et aux amis qui vous êtes, et quels sont vos liens avec les mariés. Cette entrée en matière doit vous permettre de capter l’attention de toute l’assemblée. Pour se faire, deux mots d’ordres: humour et modestie. La répétition des “je” ou des “moi, trahiront donc une mauvaise base de travail, surtout si vous souhaitez ensuite vous autoriser quelques libertés.
Votre introduction donnera le ton du discours et devra apporter quelques indices sur les points que vous aborderez.

Vous développerez ensuite votre message. Apportez y une singularité en vous inspirant directement de la vie des mariés comme une trame narrative. Glissez y des anecdotes positives, de jolis souvenirs vécus à leurs côtés …
Un bon discours de mariage se doit d’être court et accrocheur. Faites preuve d’esprit de synthèse. Aussi, les mariés vous aiment tel que vous êtes. Tâchez alors de rester au plus près de votre réelle personnalité sans jamais vous inscrire dans une posture de représentation.

Enfin, en guise de conclusion, vous broderez un texte concis et n’oublierez surtout pas d’exprimer vos vœux de bonheur aux jeunes mariés!

Une fois ce discours de mariage intégralement rédigé, vous pourrez le relire afin de l’améliorer, voire l’apprendre afin de ne pas rester le nez collé sur votre feuille le jour J. Rien n’est pire qu’une séance de lecture scolaire.
Il est toujours de bon ton de glisser quelques citations. Évitez toutefois les références de mauvais goût.
Apprendre votre texte vos permettra d’intégrer un véritable fil conducteur, qui balisera un discours émouvant autour duquel vous pourrez improviser avec une certaine dose d’humour, interagir avec les invités, mais aussi vous permettre de meilleures respirations… Exprimez vos sentiments les plus simples, les plus vrais mais surtout les plus directs….
Un discours idéal, c’est un discours de 3-4 minutes. Un discours travaillé mais qui donne l’illusion d’une intervention parfaitement naturelle et spontanée. Les jeunes mariés se souviendront toute leur vie de votre intervention. Ne l’oubliez pas.


discours de mariage



Les écueils à éviter (Ce qui vient de Vegas, reste à Vegas…)

Le mot d’ordre est d’abord d’éviter les moments embarrassants. Pensez également à ne jamais exclure une partie de l’auditoire en vous laissant aller à des “private jokes”.
Oubliez de faire mention de toute anecdote susceptible de générer le malaise ou l’humiliation. Des souvenirs trop sulfureux, parfois ignorés des parents, les comparaisons aux ex, ou d’intimes secrets qui devraient le rester …

L’autre piège est d’en faire trop. D’aller trop loin dans la déclaration d’amour, et finalement de se noyer dans des grandes phrases creuses.

Tout sexisme, aussi inconscient soit-il, doit aussi être banni. Rien dans votre discours ne doit reléguer le couple à un rapport “dominant / dominé”.

Excluez de votre discours tout cliché qui ne ferait que combler l’idée que vous n’ayez rien à dire. Exit donc les formulation du type “c’est le plus beau jour de votre vie”.
Aussi, la politique, la question de l’infertilité, du divorce et tout autre thème susceptible d’ouvrir la polémique devront être occultés.

Mettez vos griefs de côtés. L’ironie sur les belles-mères, sont notamment à proscrire.

Utiliser idéalement le ton de l’humour avec finesse. Un humour qui ne devra jamais correspondre à une fuite face à la solennité de la cérémonie.

Enfin, et on ne le répétera jamais assez, ne vous lancez jamais dans une chanson réécrite sur fond de karaoké si votre fibre musicale n’a jamais été reconnue des mortels!




Les petits secrets qui font la différence.

Une prise de parole réussit commence par le langage non verbal, notamment celui du corps.
Vous pourrez écrire le plus beau texte qui soit, votre auditoire se déconcentrera si vous ne respectez pas certaines règles:

– Attitude et regard: Ne laissez pas vos yeux accrocher à votre feuille. Regardez ceux et celles à qui vous adressez tout en vous tenant droit. Ne vous mettez pas la pression ! Rien ne vaut la décontraction, le sourire et quelques émotions pour rendre ce moment de partage inoubliable.

– La voix: C’est votre voix qui donne la richesse à votre discours. Pour créer un confort d’écoute et remplir l’espace sans forcer, on respire. Appuyer sur l’expiration aide à éviter les « ben, heu » qui sont, en fait, des « défauts » de respiration …

– La technique : Des moyens techniques seront t-ils disponibles le jour J. La question semble superflue, à première vue. Pourtant, votre frustration sera grande si vous découvrez, après tant d’effort, qu’aucun micro ou qu’aucune sonorisation ne pourront soutenir votre discours de mariage.
Combien de fois il est arrivé que le cocktail soient organisé en extérieur de la salle de reception et que rien n’ait été prévu avec l’animateur?
Combien de fois et-il arrivé par ailleurs qu’aucune vidéoprojection n’ait été prévue alors que vous aviez consacré des week-ends entiers à monter des souvenir en photos ou en vidéo?
Existe-il un emplacement idéal ou une scène afin de prononcer votre discours?
Renseignez vous bien en amont.
Autre point, et non des moindres, entrainez vous à prononcer votre discours à haute et intelligible voix. Combien de fois est t-on passé à coté d’un discours tout simplement parce que l’orateur demeurait inaudible?




Les discours sont généralement prononcés au cours du repas, juste avant le dessert.
Mais il n’existe aucun ordre pré-établi aux différents passages
Il est toujours pertinent de faire appel aux DJ, s’il s’agit d’un professionnel expérimenté, afin de convenir avec lui d’un moment idéal.







Discours Mariage