Bien choisir son DJ en lui posant 10 questions

Choisir son DJ peut s’avérer être une phase bien plus délicate qu’elle n’y parait de l’organisation de votre évènement.

Une chose est sûre, un bon feeling avec votre interlocuteur est essentiel et devra toujours prendre le pas face aux sirènes d’un discours commercialement rôdé.

Un bon Disc-jockey est avant tout un expert sachant se rendre disponible, qui vous écoute, et qui vous conseille humblement. L’expérience, l’adaptabilité, le sens relationnel, mais aussi le tarif du prestataire, devront être des éléments à analyser attentivement.

Aussi, si d’aucuns s’accordent à dire qu’une belle chanson est une œuvre qui nous touche, la réalité que son interprète n’en ai ni imaginé les textes, ni composé la musique ne suffira pas à créer la polémique face à un artiste complet. Sur ce point, le fait d’animer est assez similaire:
Certains animateurs DJ sauront tout faire avec brio, là où d’autres ne sauront divertir un public qu’à travers des compétences bien spécifiques.

choisir son dj

Ce sera donc à vous, à travers vos questions, d’observer si un Disc-jockey répond bien à toutes vos attentes.
Pour vous aider dans votre prise de décision, nous vous avons dressé une liste de questions à poser à votre futur DJ avant de l’engager.
En réalité, choisir son DJ n’est pas si compliqué. Il suffit simplement prendre le temps du discernement, de faire appel au bon sens, et vous verrez au final que le numéro gagnant se révèlera comme une évidence…




1- Quel est votre profil de DJ?

En général, un animateur d’évènement n’a pas de difficulté pour se catégoriser et présenter clairement le détail de ses prestations.

A ce titre, il n’y a guère plus de trois types de prestataires :

Le DJ:

Celui qui cherche essentiellement à enflammer votre Dancefloor. Ce qui lui importe c’est la musique, la pertinence de sa sélection et la qualité de ses enchainements. Il vous dira assez spontanément qu’il n’est pas un partisan du micro mais qu’il s’y collera si les circonstances l’imposent… Ses maitres mots sont l’efficacité, la disponibilité, et la discrétion.

L’animateur musical:

La voix bien placée et le sens inné du show sont ses principales qualités. Il proposera plus que volontiers l’animation de jeux en tout genre voire du Karaoké. L’animateur musical est un champion des premières parties de soirée. Il saura généralement mettre à l’aise vos invités et les divertir avec talent. Si la partie dansante peut être à sa portée, des interventions micro viendront trop souvent combler un manque de technique au mix. Par ailleurs, le style populaire de la musique qu’il diffuse ne s’accommode pas toujours à tous les publics. Il faudra donc bien veiller à lui recommander les titres spécifiques que vous souhaitez entendre…

Le DJ animateur:

Le plus complet. Celui qui s’imposera toujours comme le garant de l’ambiance de votre soirée. A l’aise au micro comme sur ses platines, il correspond au profil le plus recherché et donc le plus usurpé. Le bon DJ animateur annonce clairement les temps forts au cours desquels il compte intervenir et n’improvisera qu’en cas de nécessité. Musicalement, il est rodé et sait comment tenir vos convives sur la piste. Il est très important d’approfondir la conversation avec lui pour découvrir s’il n’est pas un peu plus DJ qu’animateur musical et inversement.

>> Choisir son DJ nécessite donc de bien en identifier le profil, mais aussi la personnalité. <<

Notez par ailleurs qu’un DJ qui parle toujours du passé avec nostalgie, pourrait être celui qui n’est plus vraiment à la page. Celui qui évoque les années 80 comme une période préhistorique risque, quant à lui, de déplaire aux génération matures. C’est vous, mieux que quiconque, qui pourrez voir venir et écarter ce fameux DJ de plomb, que vos invités fuiront.

choisir son dj
choisir son dj


2- Quelle est votre expérience en tant que DJ?

Savoir écrire, posséder un stylo et à une ramette de papier est aujourd’hui à la portée de tous. Cela ne nous confère pas pour autant le talent d’un écrivain même si l’on est paré du nec plus ultra.
L’analogie avec le DJ ne demeure pas si fantaisiste. Untel pourra toujours vanter la haute technicité de son matériel et une perpétuelle quête de pépites musicales. Mais, en réalité, il sera rarement plus compétent que celui qui maitrise de plus modestes outils depuis de longues années. Et ce, au gré d’une pratique régulière et soutenue.

Savoir lancer le bon morceau au bon moment ne s’improvise pas. C’est un art qui nécessite, en plus d’une connaissance musicale exigeante, un sens de l’observation et une intuition qui ne peuvent se forger qu’avec l’expérience. La même expérience qui saura permettre au DJ de gérer les situations inattendues, voire de relancer l’ambiance festive après une pause musicale de circonstance.

Vous aurez donc tout intérêt à demander au DJ ses références. A ce titre, un véritable pro sera toujours fier de vous donner un moyen de les vérifier.
A défaut de pouvoir assister à une de ses prestations, de contacter ses anciens clients ou les salles avec lesquelles il collabore, vous pourrez toujours lui demander les photos, les vidéos, voire les échantillons audio qu’il utilise à des fins promotionnelles. Ces documents sont souvent des mines d’informations quant à la façon de travailler de ce dernier.

L’expérience doit être un critère décisif pour choisir son DJ. Idéalement, celle ci ne devrait être ni trop grande, ni trop faible.

choisir son dj
 



3- Dans quelle mesure m’aiderez vous à préparer mon évènement?

 

Pour une bonne préparation en amont.

Un DJ doit s’adapter à toutes vos attentes le jour J mais il doit aussi pouvoir les anticiper. Cela ne peut se faire que dans le cadre d’une préparation et d’une communication claire.
Généralement, il propose de vous rencontrer gratuitement une, voire deux fois, pour ensuite affiner les détails par téléphone, par mail ou par vidéoconférence (avec Skype, par exemple). Il vous contacte une semaine avant échéance pour vous signifier qu’il est fin prêt selon les points que vous aviez abordés de concert.
Le premier entretien ne doit pas être minuté à l’avance, et aura pour objectif d’échanger sur vos goûts, sur vos attentes en terme d’animation et sur le déroulement de votre événement.
Le prestataire devra surtout faire preuve d’écoute, vous conseiller et vous présenter ses compétences.

Une disponibilité qui rassure

Assurez vous bien qu’il demeurera suffisamment disponible pour vous mais aussi pour vos invités de choix. Ces derniers pourraient envisager d’organiser des animations surprises et autres interventions au cours de la soirée.
Oubliez le gros catalogue des chansons coup de cœur qu’il n’aura jamais le temps d’exploiter. Idéalement, présentez lui une dizaine de titres que vous souhaiteriez absolument entendre (hors des standards) et accordez lui votre confiance pour le reste. En revanche, black-listez allègrement les styles musicaux et les chansons que vous portez en horreur.

Le sens de l’écoute, l’ouverture d’esprit, et les conseils avisés sont autant de qualités qu’un DJ doit savoir mettre en exergue pour vous permettre de créer le fil conducteur qui garantira le succès de votre événement.

Enfin, un professionnel consciencieux demandera toujours à accéder à votre lieu de réception, s’il ne le connait pas. Une pré-visite technique qui lui permettra d’anticiper les contraintes techniques (électricité, présence de limitateur dB …) .

choisir son dj

Avant de choisir son DJ, il faut donc être sûr que celui ci travaille selon une organisation et une disponibilité qui vous corresponde.



4- Utilisez vous du matériel professionnel ?

choisir son dj
Une importante base de travail:

Assurez-vous que votre prestataire dispose d’un équipement professionnel et d’une puissance suffisante au regard de vos besoins. Du bon matériel, propre et récent, ne garantira jamais son talent ou le niveau de son service. Mais il est simplement à la base de tout événement voué à être exceptionnel…

Par ailleurs , seuls de véritables professionnels s’équiperont d’un matériel haut de gamme et donc couteux. Les marques « Low Cost » de type « Boost » trahiront bien souvent des DJ occasionnels. Leur compétence ne devra aucunement être remise en cause selon ce seul critère, mais il faudra privilégier leur service pour des petits évènements. Le site audiofanzine offre une revue très complète du parc sono présent sur le marché. Nous ne pourrions que vous inviter à confronter celle-ci aux devis reçus avant de choisir votre DJ.

La révolution LED

Outre l’importance de la sono, ne négligez pas les jeux de lumières!
Les LED sont devenues un standard aujourd’hui et tous les professionnels à la page en sont équipés. Elles présentent l’avantage de consommer peu de ressource électrique (ce qui ravira votre traiteur…). Aussi, elles sont fiables et sécurisantes pour les invités puisqu’elles ne chauffent pas ou peu.
Évitez donc les DJ qui mettent trop en avant leurs effets de type stroboscope de plus en plus désuets.

DJ 2.0

De plus en plus de DJ évoluent aujourd’hui sur ordinateur par le biais d’une interface numérique. Même si cette nouvelle manière d’appréhender l’animation musicale ne doit pas exclure la possibilité de diffuser un CD, elle demeure tout aussi performante et fiable. Reste ensuite la qualité de compression des titres qui peut avoir un impact négatif sur le confort d’écoute. Sachez qu’un bon professionnel n’utilise que des fichiers MP3 échantillonnés à partir de 320 Kbs. 128 Kbs étant un standard du net, à peine supportable pour être longuement diffusé dans des écouteurs…
A ce titre… La révolution du numérique aura fait naitre de nombreux apprentis DJ, sans doute cachés parmi vos invités! Les mêmes qui ne manqueront pas de vouloir faire danser l’assemblée depuis leur smartphone. Assurez vous que le DJ puisse accepter cette éventualité, bien qu’elle soit souvent dégradante pour lui, et qu’il dispose des moyens techniques nécessaires.

Gare aux surprises!:

…Aussi, il n’est pas futile de demander si votre DJ inclut la mise à disposition d’un micro et d’un vidéoprojecteur dans son forfait. A défaut, il vous ponctionnera inévitablement un surcoût si vos invités souhaitent, le jour J, vous dédier un discours ou vous réserver une surprise…

Quelques détails de poids

Il est par ailleurs toujours intéressant de demander si le matériel prévu revêt d’une location. Au delà de l’aspect informatif, toutefois utile en cas de sinistre ou de détérioration, une location de matériel vous sera toujours ponctionnée plus chère que si celui-ci appartient au DJ. Aussi, il n’est pas rare qu’un prestataire se présente le jour J avec un matériel qu’il maitrise assez mal, simplement parce son modèle de référence n’était plus disponible à la réservation. Cela peut être fort incommodant s’il s’agit d’un système complexe.

Pour finir, méfiez vous du matériel monté autour de laides banderoles « auto-promotionnelles »… Prenez les devants si ce détail vous importe car le DJ« de foire », aussi compétent soit-il, ne vous l’annoncera pas !

Un matériel de qualité est un critère essentiel pour choisir son DJ.



5- Du matériel de secours est-il prévu ?

Il est rarissime qu’un équipement professionnel défaille sans signe avant-coureur, mais il serait particulièrement regrettable qu’un tel incident tombe le jour de votre fête !
Il faut jamais manquer l’occasion de demander si des solutions alternatives sont proposées en cas de pépin avant de choisir son DJ…



6- Combien de temps vous faut-il pour vous installer ?

Installer et régler confortablement un équipement complet (son + lumières) prend généralement entre 2 et 5 heures pour une prestation moyenne de 100 personnes.
La ponctualité de votre disc-jockey est une nécessité et, à ce titre, le véritable professionnel arrivera bien souvent une demi heure avant l’heure que vous avez fixés ensemble. Notamment en prévision d’un trafic routier aléatoire. Soyez attentif au fait qu’il déclare ce point par lui même.
Tout son matériel se doit d’être parfaitement opérationnel et configuré pour l’évènement avant même que votre premier invité n’ait franchi le seuil de la porte du lieu de réception.






7- Avez-vous une limite horaire ?

Avant toute chose, assurez vous bien des contraintes horaires parfois imposées par arrête préfectoral ou municipal sur le lieu de votre évènement.

Les règles du jeu sont différentes d’un DJ à un autre :

  • Certains animateurs vendent une prestation sans limitation et vous emmènent jusqu’au bout de votre événement quelque soit l’heure de fin.
  • D’autres, fixent une limite de présence, en vous proposant éventuellement un surcout, facturé à l’heure en cas de dépassement.

Ne jugez pas trop à la hâte la prise de position des DJ s’inscrivant dans le second cas : ils ont la franchise de vous indiquer qu’ils préfèrent garder le contrôle de l’évènement et vous offrir un beau final, plutôt que de se retrouver « piégés » contractuellement dans une salle vidée de ses âmes festives.
Et quoiqu’on en pense, ceux qui se placeront dans le premier type de service sauront, s’ils le décident, faire agoniser votre événement, en ne diffusant que des titres peu enclin à susciter la fièvre disco!



8- Êtes-vous Professionnel ?

choisir son dj

Même si cela est une évidence, le point mérite d’être abordé sereinement aux regard de la législation.
De manière plus personnelle, si vous souhaitez un service exigeant, il ne vous sera pas fortuit de demander à votre prestataire s’il est un authentique professionnel ou s’il exerce en complément d’une autre profession. En effet, sa disponibilité et sa réactivité pourraient s’en retrouver affectées.
Assurez vous bien que son numéro de SIRET ou de SIREN figurant sur son devis soit valide et associé à son nom à partir d’un site d’information sur les société tels que societe.com. S’il s’agit d’une agence de DJ ou d’une société évènementielle, vous pourrez exiger la preuve d’un contrat de travail.

A ce titre d’ailleurs, l’année d’immatriculation de la société vous en dira long sur l’ancienneté et donc sur la fiabilité de l’entreprise en question.

Aussi, bien choisir son DJ nécessite des garanties de sérieux avec :

  • Un devis précis faisant mention du tarif de la prestation et tout ce que cette dernière inclus.
  • Un contrat de prestation écrit et signé (détail du service, des points logistiques et des modalités de paiement). La demande d’un acompte doit sceller l’engagement professionnel et la confiance entre vous et le DJ. Il est souvent de l’ordre de 50%.
  • Un règlement sur facture
  • Une assurance responsabilité civile professionnelle. De plus en plus de loueurs de salles privées ou publiques demandent aujourd’hui cette attestation.


9- Quels sont vos tarifs ?

choisir son dj

En sollicitant un DJ, vous n’achetez ni une liste de matériel ni un produit, sinon un service avec un savoir-faire. Et à ce titre vous n’êtes pas sans savoir que la qualité et la fiabilité ont toujours un prix!

Il serait donc peu prudent de choisir son DJ selon l’argument d’un devis imbattable, qui bravera, hélas parfois, toute règle de déontologie.
Organiser une fête coûte cher mais le souvenir de votre évènement sera, aux yeux de vos invités, autant lié (sinon plus) à l’ambiance proposée par votre DJ qu’à la qualité de votre traiteur ou à l’élégance de votre tenue vestimentaire.

Enfin, sachez que les offres qui correspondent à des forfaits tout inclus sont à apprécier tout particulièrement pour éviter d’éventuels surcoût (frais kilométriques, repas, hébergement…).

Nous vous renvoyons à notre article: Prix DJ mariage: Combien coûte un Pro pour une soirée ?



10 – Appartenez vous à une organisation ou à une société évènementielle?

Cette question a un intérêt multiple. Elle doit vous amener à savoir si votre prestataire viendra seul le jour J où s’il faudra également prévoir l’accueil d’un assistant .

Aussi, certains réseaux sont organisés de manière à repartir les marchés selon l’envergure d’un évènement et les compétences de leurs DJ. L’interlocuteur que vous aurez rencontré ne sera donc pas nécessairement celui qui animera votre évènement… Et vous pourriez ne l’apprendre qu’ à une heure où la marche arrière ne sera plus envisageable. Renseignez vous! Il peut être frustrant, en plus d’être stressant, de se voir imposer un parfait inconnu un jour cher à vos yeux. Surtout si celui s’avère être bien moins sympathique et rassurant que celui qui vous a fait signer le contrat.

La bonne idée?

Si vous acceptez cette méthode de travail, restez attentifs au fait que le DJ remplaçant évolue bien sous le joug d’un contrat de travail ou qu’il ne travaille pas sur l’immatriculation Siret d’un autre. Cela pourra s’avérer être un problème en cas de litige (contrôle, assurances, etc.)

Ceci étant, collaborer avec un réseau de DJ’s peut également vous offrir la garantie que votre prestataire sera facilement remplacé si un incident compromettait sa venue le jour J. Et ce dernier point est loin d’être négligeable pour choisir son DJ.

 

Pour résumer :

  • Choisir son DJ nécessite une définition claire mais aussi une bonne communication de vos attentes.
  • Avant de Choisir son DJ, il faut se dire prêt à accorder sa confiance à un prestataire expérimenté.
  • Identifier le professionnel qui saura être disponible et à l’écoute tout au long de l’organisation de votre évènement est un premier pas pour choisir son DJ.
  • Être capable d’apprécier la qualité et la fiabilité de l’équipement proposé permettent de bien choisir son service DJ.
  • Il n’est jamais vain de Choisir son DJ avec la garantie que c »est bien lui qui se présentera le jour J
  • Choisir son DJ, c’est savoir évaluer le bon rapport qualité/prix du service offert.
  • Choisir son DJ suppose d’anticiper et de prévenir tout éventuel incident.
  • Recruter une personne de talent est un réel talent à l’heure de choisir son DJ .
  • En réalité, Choisir son DJ, c’est surtout une question de feeling…




Besoin d’un DJ?.

Recevrez de nombreux devis sous 24h, en renseignant notre formulaire d’appel d’offre ici

Appel d'offre dj